Soutien à l'AVDL - Appel aux dons

Face à la crise sanitaire, économique et sociale :
Prévenir le boom des expulsions locatives après la trêve hivernale


Cher.e.s ami.e.s,

Comme vous le savez, depuis sa création, notre association lutte contre les expulsions locatives : nous accueillons dans nos locaux ou nous « allons vers » les ménages en non recours puis nous les accompagnons dans leurs démarches sociales, juridiques et administratives, quand ils risquent de perdre leur logement.

Nous faisons évoluer sans cesse nos modalités d’accueil et d’accompagnement : pour respecter les consignes sanitaires tout en assurant la continuité de notre offre de conseils et d’accompagnements à celles et ceux en difficulté pour payer leur loyer.
 
Dans le contexte actuel de crise sanitaire, économique et sociale, on peut craindre une forte augmentation du nombre de procédures et d’expulsions dans les mois et années à venir, qui précariseront durablement beaucoup de ménages.

Certes des mesures exceptionnelles ont été prises par les pouvoirs publics : mise en place de secours financiers, interdiction de toute expulsion sans relogement jusqu’en mars 2021 De fait, l’année 2020 devrait être une année historiquement basse pour le nombre d’expulsions, mais celles-ci devraient mécaniquement se reporter sur 2021 .Ces mesures exceptionnelles risquent d’être insuffisantes en moyens financiers dédiés, tout comme sur leur durée…

 C’est pourquoi, afin de renforcer notre capacité à recevoir et accompagner ces personnes ayant un risque d’expulsion, nous faisons appel à votre soutien financier.

Notre action est de qualité et permet  une issue positive aux familles en bénéficiant. En 2021, nous renforcerons notre partenariat avec l’association ADL (Agir pour le Développement Local) afin de pouvoir proposer un accompagnement pour se maintenir dans le logement et (re)trouver un emploi. 

En nous soutenant, vous participerez à nos actions de prévention des expulsions et vous nous permettrez de renforcer  notre action auprès des ménages touchés par la crise économique

Pio Gaveglia                                     Sylvain CAMUZAT

Représentant légal                                           Directeur

 

Des personnes de votre entourage partagent nos convictions,
sont intéressées par nos actions ?
Cet appel aux dons n’a pas besoin d’autorisation pour circuler librement !

 

>> Envoyer cette page à un ami

Une bombe à retardement dont la mèche est allumée depuis longtemps

En 2019, près de 16 700 expulsions avaient déjà été recensées, contre 15 993 en 2018. Le nombre de décisions judiciaires atteignait quant à lui 130 514, contre 119 554 en 2018…

En 2020, l’Etat annonce une diminution « historique » de près de 80% des expulsions locatives avec recours de la force publique  par rapport à l’année 2019. Cependant, une grande part de ces expulsions ne sont que suspendues et devraient être mises en œuvre à partir de mars 2021…

A ces procédures d’expulsion qui étaient déjà en cours avant la crise sanitaire, viendront s’ajouter toutes celles en lien avec la crise économique actuelle. Ainsi, selon le dernier baromètre de l’Association nationale pour l’information sur le logement, le nombre de consultations pour impayés a augmenté de 15 % en septembre-octobre 2020 par rapport à 2019…



Vous pouvez déduire 66 % de votre don directement de vos impôts, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Ainsi, un don de 50 € ne vous coûte que 22 €. Nous vous ferons parvenir à cet effet un reçu fiscal.

charteFormulaire de soutien "Particuliers" Télécharger
charteFormulaire de don régulier Télécharger